12.7 C
Valence
jeudi 22 février 2024
AccueilFranceLe colza : sauveur du prix de l'essence ?

Le colza : sauveur du prix de l’essence ?

Vous avez peut être remarqué la recrudescence des champs de fleurs jaunes partout en France, ce sont des champs de colza. Suite à la flambée des prix de l’énergie et notamment de l’essence, le gouvernement pousse depuis quelques mois les agriculteurs à cultiver du colza afin d’augmenter les capacités de production de bio-carburant français.

Cette décision parait être logique au vu du contexte géopolitique actuel et de l’ambition de tendre vers une autonomie de la France d’un point de vue énergétique. Une essence produite en France à base de matières premières végétales, l’idée a de quoi séduire. Cependant, l’équation n’est pas si simple et ces cultures de colza risque d’avoir un sérieux impact sur le quotidien des français.

En effet, selon un rapport de la Fédération Nationale des Agriculteurs des Champs, 70% des terres agricoles françaises ont pris le virage colza ou sont en passe de le prendre dans moins de 3 mois.

Les avantages que propose l’État pour ce type de culture dépasse tout ce qui a été fait jusque-là. Il sera bientôt plus intéressant de faire pousser du colza sur son toit plutôt que de poser des panneaux solaires !

Walter Aibasse, secrétaire de la FNAC

Les effets bénéfiques de cette politique devraient se faire sentir d’ici le mois de juin avec des réductions de l’ordre de 25 à 30 centimes par litre pour le SP95 et de 35 à 40 centimes pour le SP98. Revers de la médaille, les 30% de surface agricole restants ne suffiront plus à alimenter le peuple de France. La souveraineté énergétique va mettre à mal notre souveraineté alimentaire.

Les acteurs de l’agroalimentaire travaillent déjà sur des plans de contournement pour éviter la crise et continuer à pouvoir fournir des denrées alimentaires à tous les citoyens. Par chance, les éleveurs sont très peu impactés. Le Syndicat Général des Éleveurs de Gras, soutenu par le ministère de l’alimentation, a programmé une vaste campagne de communication pour promouvoir la consommation de viande au détriment des produits végétaux.

Se nourrir uniquement de viande va devenir un geste citoyen pour soutenir l’économie de notre pays. Nous sommes fiers de participer à ce patriotisme. Nos slogans seront largement diffusés. Mon préféré : « Sauve un français, mange un poulet ! »

Sylvian Daché, président du SGEG

L’huile de colza et la viande ne devront pas manquer dans les rayons des supermarchés cet été. La fondue bourguignonne a un bel avenir devant elle.

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES

POPULAIRE

A (RE)LIRE

Commentaires