34 C
Valence
samedi 20 juillet 2024
AccueilInfo localeSaint-Péray - Il s'électrocute sous une averse avec son vélo électrique

Saint-Péray – Il s’électrocute sous une averse avec son vélo électrique

Le drame a été évité de peu ce week-end à Saint-Péray sur un chemin de balade VTT. Un saint-pérolais est toujours hospitalisé après un accident avec son vélo à assistance électrique.

Didier vit à sur les hauteurs de village depuis plusieurs années et est un vttiste connu dans les environs. Cette année pour son anniversaire il s’est offert un VTT électrique. Ce samedi il part en balade en fin d’après-midi avec Eric, un ami de longue date. C’est lui qui nous a raconté le déroulé des évènements.

La balade se passe bien jusqu’à ce que le temps se gâte et que les premières gouttes de pluie se mettent à tomber sur les collines du côté de Toulaud. Les deux compères décident d’accélérer le pas afin de ne pas trop se faire rincer et Didier pousse donc la puissance de son assistance électrique au maximum.

Malheureusement ils sont encore loin de leur domicile et la pluie redouble. Les cyclistes sont maintenant trempés. Didier fait part à Eric de petits picotements dans les jambes. A ce moment ils pensent tout deux que cela est dû à des courbatures naissantes après plus de 55km parcourus.

Mais soudain, Didier se met à pédaler comme un fou, tel Richard Virenque en haut d’un col. Eric est surpris et tente de le rattraper mais sans réussite.

J’ai vite compris que ce n’était pas normal, Didier n’est pas du genre à fanfaronner sur son vélo ni faire ce genre de blague. Le fait qu’il hurle « AAAAAAAH, MES JAMBES !! » m’a aussi mis la puce à l’oreille que quelque chose de bizarre se passait.

Effectivement, quelque chose se passe. C’est sur les images de vidéo surveillance des rues du village que l’on peut voir la suite de l’incident. Didier est filmé à vive allure avec les jambes tournant à une vitesse folle. La première analyse de la vidéo conclu à une pointe à plus de 120km/h, valeur confirmée par le contrôle par un radar automatique à 124km/h retenu 118 pour une vitesse autorisée de 50km/h. Il terminera sa course dans un champ à 70m de la route.

En arrivant auprès de Didier dans le champ, j’ai vu qu’il pédalait toujours malgré son évidente perte de connaissance. Il a continué ainsi jusqu’à ce que je déconnecte la batterie de son VTT.

D’après les experts contactés par la gendarmerie, le vélo de Didier présenterait un défaut électrique au niveau du pédalier. Didier a donc reçu un courant de haute intensité dans les cuisses et les mollets durant près de 6 minutes. Une chance qu’il ai réussi à maîtriser sa monture sans provoquer un plus gros accident.

Didier est actuellement toujours hospitalisé pour un traumatisme crânien et de sévères courbatures aux jambes. Il devrait se remettre d’ici quelques jours et pourra rapidement remonter en selle, peut être sans assistance électrique cette fois. Il devra tout d’abord s’acquitter d’une amende de 135€ pour excès de vitesse en zone urbaine.

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES

POPULAIRE

A (RE)LIRE

Commentaires