La grande détresse financière des Républicains suite à leur score au 1er tour des élections présidentielles est en passe d’être résolue. Un bienfaiteur s’est présenté hier au siège du parti. Cela risque fort de bousculer le paysage politique français.

L’appel au don de Valérie Pécresse a-t’il porté ses fruits ? Ce qui est sûr c’est qu’un gros investisseur a pointé le bout de son nez et serait près à mettre la main au portefeuille pour sauver « Les Républicains » d’une faillite imminente.

Après avoir conquis de nombreux domaines technologiques de pointe, Elon Musk se tournerait à présent vers la politique. Jugeant trop risqué de se lancer aux États-Unis pour cause de conflits d’intérêts avec les activités de SpaceX, le milliardaire américain lorgne sur le vieux continent et plus particulièrement sur la France.

D’après nos sources, il serait prêt à éponger la dette de 5 millions d’euros de Valérie Pécresse mais également de financer le parti à hauteur de plusieurs dizaines de millions d’euros pour « rénover et digitaliser l’offre politique de la droite française ». De quoi mettre un bon pied dans les affaires politiques françaises.

Parallèlement à cet investissement record, le Parti Socialiste et Europe Écologie Les Verts n’ont également pas trainé à trouver une nouvelle source de financement pour sortir de leur débâcle par la grande porte. Jeff Bezos, 1ère fortune mondiale, se serait entretenu avec les dirigeants de ces deux partis afin de, lui-aussi, tenter de faire sa place dans notre avenir politique.

Les deux milliardaires vont sûrement intégrer sans difficulté les conseils d’administration à coup de millions et de beaux cadeaux aux adhérents des partis concernés. En effet, quelques centaines de voitures électriques Tesla sont en cours de négociation pour les Républicains ainsi que plusieurs milliers d’abonnements à Amazon Prime pour les socialistes.

Laisser un commentaire