35.2 C
Valence
samedi 20 juillet 2024
AccueilInfo localeUne soirée gâchée à cause d'une mise à jour d'un appareil à...

Une soirée gâchée à cause d’une mise à jour d’un appareil à raclette connecté

Avec l’arrivée du froid et des premières neiges, les soirées raclettes commencent à se multiplier dans la région et notamment dans le Vercors. Malheureusement, ce vendredi soir à Rencurel tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Cette petite famille du village reculé dans le Vercors avait pourtant mis toutes les chances de leur côté pour passer une soirée conviviale en compagnie d’amis proches : charcuterie locale, fromages du Vercors, pommes de terre du jardin et vin blanc de Savoie, beaucoup de vin blanc de Savoie. Peut être trop. Mais la pierre angulaire de cette soirée est l’appareil à raclette dernier cri tout juste déballé.

Notre vieil appareil a rendu l’âme l’hiver dernier après 15 ans de bons et loyaux services. Nous avons profité du Black Friday pour en acheter un nouveau, le dernier appareil de Tefal.

Jean-Michel, hôte de la soirée

La soirée a démarré comme tout autre soirée raclette, autour d’un verre de vin blanc. C’est au moment de passer à table et de brancher l’équipement à faire fondre le fromage que l’ambiance a commencé à se tendre.

En effet, la jolie mélodie au moment du branchement de la prise laisse place à un inquiétant pictogramme sur l’écran 4K de l’appareil accompagné d’un message d’erreur : « Problème de connexion lors de la mise à jour »

Les convives d’abord plutôt amusés par la situation vont vite déchanter quand ils vont comprendre la gravité de la situation. Jean-Michel n’a pas effectué la procédure de premier démarrage et d’appairage avec son réseau WiFi. S’en suit un branle bas de combat où tous les invités, l’estomac vide, vont se démener afin de régler le problème.

La scène est digne d’une peinture de la Renaissance. Michelle, couchée sous le meuble télé essayant de déchiffrer le code WiFi de 45 caractères sous la box Internet. Michel, le téléphone à la main et le bras tendu vers le plafond tentant de capter la 4G et de configurer son partage de connexion. Mickaël se débattant avec les 72 pages de la notice en 37 langues afin de trouver comment activer le mode avion de l’objet connecté. Michèle, maniques aux mains, entrant avec un gros plat en porcelaine : « mes patates sont cuites, je peux les poser sur l’appareil ? »

Excédé, Jean-Michel lui répond de « se les mettre où je pense ». C’est cette petite phrase, ainsi que la quantité de vin blanc ingurgité, qui va mettre le feu aux poudres. Les poêlons se mettent à voler accompagnés des diverses victuailles présentes à portée de main.

Le retour au calme ne se fera qu’à l’arrivée du garde forestier alerté par des voisins. Celui-ci est abasourdi par la scène de chaos qu’il interrompt.

Je ne pensais pas que des tranches de Bleu du Vercors pouvaient être aussi dangereuses entre de mauvaises mains.

Miguel , garde forestier commis d’office

L’altercation familiale a finalement pu être maitrisée avec l’aide des voisins. Tout le monde s’en sort indemne sauf l’appareil à raclette qui a fini dans la cheminée. La famille s’est réconciliée autour des pommes de terre de Michèle et des dernières bouteilles de vin blanc restantes.

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES

POPULAIRE

A (RE)LIRE

Commentaires