34 C
Valence
samedi 20 juillet 2024
AccueilBuzzArrêt du chantier du plateau des Couleures suite à une surprenante découverte

Arrêt du chantier du plateau des Couleures suite à une surprenante découverte

Le chantier qui dure depuis de nombreux mois et qui est censé se terminer fin 2024 risque fort de prendre du retard suite à une étrange découverte durant des travaux de décaissement.

Ce projet est titanesque : 28 millions d’euros de budget, 4 ans d’élongation, des milliers d’usagers perturbés. Tout cela pour permettre d’améliorer la fluidité du trafic aux abords du plateau des Couleures, centre névralgique entre les axes Lyon, Grenoble et Valence.

Visualisation 3D du futur Carrefour des Couleurs

Ce mardi, les quelques 120 ouvriers travaillant sur la zone ont été renvoyés chez eux suite à la découverte d’ossements trois mètres sous terre au niveau de la construction d’une pile de pont.

Des archéologues ont rapidement été dépêchés sur place pour examiner l’ampleur de la zone en question. Des relevés topographiques et des prélèvements sont toujours en cours. Le chantier est donc mis en pause dans l’attente des conclusions définitives des experts. Ces derniers sont particulièrement enthousiastes :

C’est une formidable trouvaille ! Selon nos premières constatations, il s’agirait des restes de plusieurs dinosaures de l’époque néolithique. Ce genre de gisement est très rare dans le monde, il s’agit peut-être d’une « orgie dinosaurique ».

Betty Ranneau-Zore, chercheuse à l’université de la préhistoire de Pierrelatte

Cette expression édulcorée désigne les gros amas d’ossements de dinosaures au même endroit, à l’instar des cimetières d’éléphants. Dans le cas du gisement des Couleures et d’après les premiers relevés il pourrait réellement s’agir d’une orgie de dinosaures qui a mal tournée. Les positions des mammifères préhistoriques relevés par le scanner à ultrasons sont sans équivoque.

Parallèlement, plusieurs conducteurs d’engins ont été interrogés par la gendarmerie afin d’éclaircir les conditions de la découverte. Une source proche de l’enquête nous a confirmé que plusieurs d’entre eux ont avoués avoir, à de nombreuses reprises, camouflé des « drôles de rocher » durant leur travail sur le chantier. Ils craignaient de perdre leur emploi s’ils signalaient la présence d’ossements.

Je pensais qu’il s’agissait de restes d’un cadavre de cheval ou d’une vache. On déplace tellement de terre sur ces chantiers qu’on fait plus trop attention à ce qu’on charrie. J’ai même ramené un os de 1m20 à mon Rottweiler.

Philippe Elteuse, conducteur d’engin

Quoiqu’il en soit, le chantier est à l’arrêt jusqu’à la remise des conclusions des experts en gros vieux animaux. Plusieurs issues sont envisagées allant jusqu’à l’annulation complète de ce projet routier.

Ce sont les automobilistes qui risquent prochainement de se fossiliser dans les embouteillages aux abords de cette zone.

1 COMMENTAIRE

  1. « Betty Ranneau-Zore »
    Et M. P. Elteuse
    J’arrive pas à m’en remettre 🙂 Enorme 😀 C’est une petite cet article !
    Dommage que tout le monde le prenne au 1er degré. Dramatique même..

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES

POPULAIRE

A (RE)LIRE

Commentaires