Si vous avez dernièrement emprunté l’autoroute A7, vous avez peut être aperçu ces drôles de messages sur les panneaux lumineux entre les sorties Chanas et Montélimar Sud.

La personne en charge de diffuser les messages lumineux sur le réseau autoroutier a pris quelques libertés ces derniers jours. La plaisanterie n’a pas été du gout de la direction du groupe Vinci Autoroutes qui a rapidement licencié cette employée.

Nous avons pu contacter Raphaëlla, la malheureuse blagueuse.

J’étais d’astreinte toute la période de Noël. Avec l’ennui et la fatigue, j’ai trouvé l’idée marrante. J’y suis peut être allée un peu trop fort…

Raphaëlla, au bord des larmes
Un des messages en question

Encore sous le choc de son violent limogeage, elle a tout de même assez de recul pour regretter ses dérapages. D’après elle, ce sont la monotonie du travail et l’actuel isolement du poste qui sont à l’origine de ces traits d’humour un peu grossiers.

La rapide enquête interne prouve le contraire car de nombreux indices retrouvés au poste de Raphaëlla démontrent qu’elle a passé des soirées d’astreinte plutôt arrosées. Plusieurs bouteilles d’alcool vides ont notamment été retrouvées dans un des tiroirs du bureau de supervision du trafic.

La fautive ne nie pas totalement les faits mais cherche à se justifier en essayant d’entrainer ses collègues dans sa chute :

C’est vrai qu’un petit remontant et un peu de musique me permettent de rester éveillée et alerte lors des longues nuits de garde. Je ne suis pas la seule, tout le monde fait ça !

Raphaëlla, qui balance
Dernier message de Raphaëlla, affiché pendant plus de 20h

Les images de vidéo-surveillance ne jouent pas en sa faveur car on peut notamment y reconnaitre Raphaëlla tituber dans les couloirs le soir du réveillon de Noël. Plusieurs personnes étrangères au service, les bras chargés de sacs de courses, rejoindrons son bureau lors de cette même soirée.

Cette mésaventure n’est pas sans rappeler celle vécue par Benoît, ex-employé de la mairie de Dole, qui avait lui aussi été licencié après avoir diffusé un message humoristique sur les panneaux lumineux de la ville en Décembre 2020.

Laisser un commentaire