22.3 C
Valence
lundi 20 mai 2024
AccueilScience Une découverte qui bouleverse les croyances sur les chats.

[SCIENCE] Une découverte qui bouleverse les croyances sur les chats.

Des scientifiques ont fait une découverte surprenante sur le comportement de la queue du chat. Des années ont été nécessaires pour arriver à leur conclusion.  

Deux scientifiques du MIT ont mené une étude de grande envergure sur un panel de 250 chats aux États-Unis afin de mieux comprendre leur comportement. 

Leur méthodologie est solide car ils ont pu procéder à de nombreux examens dont des tests en IRM qui ont permis de lever le voile sur le mystère du comportement de la queue du chat.

En effet, ce duo de neuro-vétérinaires a pu relever des traces de la présence d’un centre neuronal à la base de la queue des félins étudiés. 

James Catinson et Mia Hou ont travaillé sur ce sujet pendant plus de 3 ans pour arriver à cette conclusion. D’après eux, ce « mini-cerveau » pourrait être aux commandes des mouvements de la queue des chats.

Nous nous sommes toujours demandés si le chat était toujours maître des mouvements de sa queue. Cette découverte confirme nos doutes et remet en question toutes les connaissances comportementales actuelles sur les félins.

James Catinson

Toujours d’après ces scientifiques, le chat ne serait donc pas le seul « pilote » de sa queue mais entretiendrait des liens très étroits avec son cerveau de queue. La queue des matous aurait donc sa propre personnalité.

Cela explique pourquoi les chatons jouent avec leur queue, ils y voiraient un compagnon de jeu et non pas une partie d’eux même. C’est plus tard que les félins apprendraient à apprivoiser leur appendice.

Mia Hou

La prochaine étape sera de confirmer les résultats de leur analyse par l’étude d’autres espèces de félins, le tigre est le prochain sur leur liste.

L’étude complète, qui sera publiée prochainement dans la revue Nature, n’explique par contre toujours pas pourquoi le chat se considère supérieur à l’Homme.

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES

POPULAIRE

A (RE)LIRE

Commentaires