Une cadre de notre journal fête son anniversaire aujourd’hui mais le cadeau que lui a fait le destin n’est pas de tout repos. Nous sollicitons votre aide pour sauver une bête à poils dans le besoin.

Ce dimanche matin, notre assistante de direction a rencontré un pauvre chat souffrant dans le froid au bord de la N7. Il ne pouvait apparemment plus se déplacer. Elle a donc cherché ses propriétaires dans le voisinage proche mais il s’avère que ce chat n’a pas de famille malgré sa silhouette plutôt dodue.

Des témoins racontent que plusieurs camions ont percuté le chat avant que celui-ci se range de lui-même sur le bas coté. Deux de ces camions sont d’ailleurs encore en panne quelques centaines de mètres plus loin. Les traces des chocs sont impressionnantes. « La terre a tremblé » raconte une riveraine.


Ce qui suit est véridique

Ce chat a donc été accueilli provisoirement dans les locaux d’Info Liberté puis présenté au vétérinaire de garde. Le matou a pu recevoir des premier soins et passer une radio du bassin. Bilan : une petite fracture du bassin et un déplacement des vertèbres de la base de la queue. Rien de très critique, le chat, du haut de ses 3-4 ans, devrait s’en remettre après quelques semaines de repos.

A l’heure actuelle, aucune association ou refuge n’a répondu positivement à nos demandes de prise en charge. Malheureusement « Captain Fracass » (surnom donné par la rédaction) ne peut pas être accueilli dans nos locaux sur le long terme, nous cherchons toujours activement une solution d’accueil pour le félin accidenté.

Une cagnotte est ouverte pour récolter des dons qui serviront à couvrir les premiers frais vétérinaires (200€) :

Cagnotte Leetchi pour le sauvetage de Captain Fracass

Info Liberté va naturellement participer à cette cagnotte. Merci de vos contributions

Merci de diffuser largement cet article pour venir en aide à ce malheureux Captain Fracass et lui trouver un refuge ou une famille d’accueil qui prendra soin de lui durant sa convalescence. Vous pouvez nous contacter par mail : contact@infoliberte.fr

Mise à jour : Captain Fracass a finalement dû être euthanasié après une semaine passée en observation en clinique vétérinaire. Certaines de ses fonctions vitales étaient touchées, il n’aurait pas pu survivre.

Merci aux donateurs qui ont permis de laisser une chance à ce matou.

Laisser un commentaire